Refuge de guerriers et mercenaires en quête de kamas, dans la Communauté de Kuri


    [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Partagez
    avatar
    Theyst

    Messages : 2

    [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Theyst le Mar 17 Jan - 11:42

    Elle avait hâte. Bon dieu qu'elle avait hâte. Comme d'habitude, que ce soit avec les quelques lettres envoyées à Zaurane, ou justement celle-ci, elle écrivait ce qui lui passait par la tête. Pas question de changer, puisque, de base, elle était ainsi. Elle avait finit par faire deux exemplaires. Deux copies exactes, en fait. Une qu'elle donnerait à la chef du clan, qu'elle verrait dans la soirée. Et l'autre, qu'elle glisserait dans l'urne devant laquelle elle était maintes fois passée. Car oui ! Elle hantait les lieux, les environs, sous les arbres pour écrire et mettre sur papier ses pensées. Cela faisait que peu de temps, certes, mais l'intention était là.

    Le parchemin fut donc déposé assez rapidement dans l'urne par l'Eniripsa qui salua par le même temps Quernan. L'écriture était fine, propre, et rapide, preuve d'une habitude à ce genre de sport. A la fin de la lettre, plantée dans le parchemin, une rose en papier-chiffonné était visible assez aplatie pour passer dans l'ouverture, éternelle marque de l'Eniripsa. Et voilà ce que disait le parchemin.

    Bonjour, cheffe Zaurane, et autres membres du clan !

    Je suis désolée de ne pas pouvoir citer tous vos noms, mais je ne voulais pas tricher, et embêter Quernan pour simplement user de l'encre. Certaines mauvaises langues diront que j'en use de toutes façons par cette explication, mais qu'ils gardent leur pensées pour eux ! De plus, j'ai pu acheter, comme promis, un plus long parchemin !

    Mais j'en viens au contenu de la lettre. N'ayant pas voulu tricher -une seconde fois, les répétitions sont moches, n'est-ce pas ? - vous aurez remarqué, si Quernan n'a rien rangé, de par le siège qui se trouve près de l'urne, que je suis soit, un disciple Xélor, amoureux du temps perdu, soit un disciple Enutrof, amoureux des pièces d'or, et même si c'est le cas, je n'ai pas assez de ride pour en être un, soit une agréable disciple Eniripsa, aux ailes parfaites. Elles ne servent certes pas encore à voler, ce qui feraient de nous des sortes de dindon gras, mais ce n'est pas le cas. Considérons les plutôt comme une parure ajoutant à notre prestance naturelle. Bref. Je suis donc, bien sûr, de cette dernière catégorie. Ah, j'avais presque oublié. Mon nom ! Mes parents, alchimistes de leur état -et pourtant plus savant fous qu'alchimistes véritables- ont eu la bonne idée de m'appeler « Theyst ». A prononcer, « test », bien sûr. Je ne les remercierais sûrement jamais assez pour cette attention. Je suis âgée de trente quatre ans. Le premier qui me traite de vieille mordra la poussière bien assez vite de toutes façons.

    Mon but initial, comme je l'avais déjà dit dans une des lettres que j'ai échangé avec votre agréable cheffe -non, définitivement non, elle ne m'a pas payé en fiole d'alcool pour que j'écrive cela, non-, mon but, donc, est d'être utile au plus grand nombre. Mais pas n'importe quel nombre. Le nombre choisi. J'ai suivi, un bref moment, un compagnon pour lequel j'ai sacrifié du temps, jusque dans son propre clan. Mais celui-ci était silencieux. Terne. Et c'était plus un chacun pour soit qu'autre chose. Comment un tel clan peut se dire véritablement clan ? C'est du n'importe quoi. Simplement. Bref, le compagnon en question n'a pas montré sa frimousse amusante pendant trop de temps pour que mon choix se pose sur lui définitivement. De toutes façons, il avait été prévenu, je n'étais que de passage. Que de passage pour pouvoir avoir l'honneur de postuler dans le clan Silevria. Vous êtes le nombre choisi ! Si au départ, des hésitations étaient présentes, grâce à la relation épistolaires que nous avons entretenu pendant quelques lettres, votre cheffe et moi-même, les doutes se sont évaporés, comme certains Blops, après le passage d'un groupe d'aventuriers dans les plaines de Cania.

    Vous avez été choisi ! -Tiens, je vous conseille plutôt de lire la première phrase de ce paragraphe à haute voix, en mettant de l'émotion, une petite pause entre le été et le choisi, avec une accentuation sur le choisi, et ce sera parfait ! - Mais trêves de plaisanteries et de divagation en toutes sortes. De mon cercle de combat de 80, avec la prédominance de mon intérêt pour le feu, et de mes ailes ne servant pas à voler, je vous dis.

    Buvez bien. Buvez beaucoup. Mais attention au mal de tête. Bonne continuation à vous tous !

    Theyst.

    Et, contente d'elle, Theyst parti guetter le passages d’éventuels membres du clan, abritée du soleil sous un arbre.
    avatar
    Zaurane
    Admin

    Messages : 1541
    Localisation : Taverne d'Argent, Frigost
    Activité : Couture
    Humeur : Niaise

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Zaurane le Mar 17 Jan - 12:57

    Elle ne rentrerait pas au Refuge d'ici ce soir, elle avait encore besoin de temps. Son émetteur, lui permettant de contacter ses proches grâce à la technologie Brigandine, était coupé. Personne ne pouvait la contacter, du haut de sa montagne, là où ses cendres furent déversés dans un royal silence.

    Le petit Minimino avait parcouru plus une dizaine de lieues pour rejoindre son maître. Une fois arrivé, il gratta le sol de ses petits sabots pour signaler sa présence. Elle se retourna, sans étonnement. Son animal de compagnie pouvait la retrouver où qu'elle aille. Ils se connaissaient depuis si longtemps...

    Autour de son précieux cou se trouvait un parchemin en provenance du Refuge. Quernan l'informait de l'apparition d'une nouvelle candidature. Une dénommée Theyst avait déposé son parchemin pour rejoindre leurs rangs. Elle connaissait les intentions de cette femme, par le biais des multiples échanges de courtoisie qui eurent lieu la semaine passée. De belles impressions de départ, une entente réciproque, des perspectives intéressantes. Ce soir elles avaient même rendez-vous ensemble autour de quelques chopes, pour enfin se rencontrer. Nul doute qu'elles évoqueraient cette candidature.

    La copie de la lettre n'était pas jointe, peut-être n'avait-il pas eu le temps de préparer cela. Sram aurait pu aider, mais notre bon Quernan n'avait jamais juré fidélité envers quel Dieu que ce soit et ce n'est pas demain la veille qu'il changerait d'avis. Il admirait Kuri l'archère pour ses légendes, tout simplement. Une petite note en bas du parchemin lui spécifiait qu'il resterait au Refuge jusqu'à son retour. Le bourru était inquiet.

    L'Eniripsa traça rapidement quelques mots afin que Mordak reprenne la route au plus vite. Elle souhaitait rester seule encore un peu, bien qu'il ne soit pas doté de parole la simple présence d'une autre âme perturbait le fil des pensées de la jeune perdue. Son message était simple et clair.
    Je serais de retour dès 19 heures. Vous pouvez afficher d'ici là.

    Elle était déjà partie, par delà les nuages, par delà le doute, cherchant une vérité ou tout du moins sa silhouette.


    ----------------------



    [HRP : Aloha !
    Je suis contente de lire ta candidature, malheureusement un tout petit hic ! Les motivations pour rejoindre nos rangs mériteraient peut-être d'être plus claires, elles sont apparentes mais c'est peut-être un brin léger. Il est fort possible que Zaurane ou Leian (responsable recrutement) insistent sur ce point de manière à comprendre pourquoi Theyst souhaite venir ici. On voit la mise en avant du côté hésitant, de la réflexion de Theyst sur sa venue et de sa détermination, mais je n'arrive pas à retrouver l'intérêt qu'elle porte au Clan et je me permets d'appuyer sur ce point sans pour autant te demander de "revoir ta copie". Je pense qu'une nouvelle interaction sera intéressante dans cette candidature. J'entends par là que je trouve intéressant de faire réagir les personnages en manifestant cette demande, de façon à voir comment ton personnage réagira ensuite.
    Bref, je ferais réagir officiellement mon personnage dès qu'elle rentrera au Refuge, avant ou après avoir vu Theyst ce soir. D'ici là, je pense qu'on peut ouvrir les votes. En cas de problème sur la clarté de mes propos ou autre, passe par le mp de façon à ne pas "salir" ta candidature Smile]


    ________________________________________________________________
    L'Amour est à une distance infinie de mon Monde parfait, et pourtant je cours, piégée dans sa direction.
    avatar
    Leian
    Recruteur

    Messages : 445
    Âge : 27
    Localisation : Sur le dos d'un bouftou
    Activité : Maître Alchimiste
    Humeur : Envie de gelée

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Leian le Mar 17 Jan - 17:06

    [HRP]Après lecture de cette candidature, c'est un autre OUI pour moi. Candidature sérieuse mais teintée d'humour ; je prends ! Réponse en RP pour jeudi je pense, comme pour Eressea ![/HRP]


    ________________________________________________________________
    ROAR.


    En route pour l'aventure o/

    Spoiler:


    ♥ Squickette ♥

    avatar
    Chleen

    Messages : 4

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Chleen le Mar 17 Jan - 21:01

    Quernan devait avoir un faible pour les petites Eniripsas agées, sinon pourquoi resterait-il ici sous les ordres de Zaurane.
    Enfin ce n’est pas tout à fait juste, Quernan avait un faible pour toute la gente féminine en général.

    Entre autre, il entretenait une correspondance avec une membre de Clan, une femme aussi assez âgée, pleine de résolution concernant sa vie mais qu’elle peinait à tenir. C’est d’ailleurs pour ceci qu’elle était aussi peu présente aux cotés de sa nouvelle famille ... ses anciens démons la rattrapaient.

    Les réponses qu’elle envoyait à Quernan était de plus en plus espacées, mais le vieux bougre s’entêtait à la tenir au courant chaque semaine des généralités et nouveautés que subissaient le Clan.

    Chleen fut surprise en découvrant aujourd’hui le chienchien noir. D’habitude elle recevait un parchemin le samedi ... pas en pleine semaine.
    Se baissant, elle caressa l’animal en lui retirant du cou son colis.

    L’ouvrant, l’Eniripsa y découvrir deux copies de lettres qui ressemblait à des candidatures joint à un mot de Quernan qui lui demandait une réponse.
    Ni une ni deux, elle y répondit et renvoya ses parchemins à son ami.


    Un aboiement tira Quernan de sa somnolence, ouvrant la porte il vit le familier qu'il avait envoyer plus tôt dans la journée.
    Rentrant le chienchien, il lui retira les supposés réponses et les accrocha aux candidatures respectives.

    Cher Thyest,
    Consœur, disciple du même Dieu, je ne peux qu’apprécier votre candidature, qu’Eniripsa lui-même veille sur vous et vous montre le bon chemin.
    Je ne peux qu’espérer que vous soyez droite comme le veut notre race et dans cette optique je ne m’oppose pas à votre candidature, d’autant plus que je note que votre humour est prononcé.
    Chleen.
    avatar
    Miom
    Coordinateur

    Messages : 540
    Localisation : Dans un bain de sang de Kanigrous

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Miom le Mer 18 Jan - 9:36

    Le soleil se levait déjà et la journée était bien entamée. Sur son chemin Miom ne croisa que des aventuriers, la paysans eux avaient déjà rejoins leurs champs et les marchands étaient tous cloîtrer dans leurs magasins.

    Elle entendait ci et là des discussions sur les combats de la nuit, sur les performances de chacun au Kolizéum.
    Miom, quant à elle faisait peur à voir : ses mains étaient bleues, glacées d’un trop long contact avec la viande froide, son yeux dénués de pupilles ressortaient alourdis par les cernes, ses cheveux verts, habituellement bien coiffés étaient en pagailles et enfin elle dégageait une odeur pour le moins particulière.

    En effet toute la nuit durant elle avait conservé ses morceaux de chairs, au tel point qu’elle n’en salivait plus.
    Conserver un viande demandait du temps, elles étaient certes déjà refroidis, mais le mélange gélatineux dans lequel elles étaient contenus demandait un grand temps de préparation, suivis d’un long moment pour que la mixture prenne et se durcisse.

    Elle avait eut le temps de plusieurs fois faire des allers-retours pour cuisiner les conserves qu’elle avait déjà en sa possession, tant qu’a optimiser son temps, elle avait décidé de le faire ainsi.

    Les pious commençaient à piailler quand elle eut enfin fini. Un simple passage à l’hotel de vente des bouchers l’attendait avant son retour au refuge.

    Une fois tout ceci fait, c’est un zombi qui approchait de la maisonnette. Elle ouvrit la porte qui recommençait à grincer et salua la Quernan frais qui se trouvait derrière d’un cri digne d’un Bwork.
    « Heuyyyk »

    Ses yeux se refermaient déjà à l’idée du matelas qui l’attendait à l’étage, mais ayant une ‘crise de courage’ elle s’arrêta net devant le panneau d’affichage arrachant le parchemin de Thyest qui attendait une réponse.
    La crise de courage s’arrêtait là, se réponse se voulait chaleureuse bien qu’elle fut courte.

    Thyest, je suis pour ton intégration parmi nous, ça en décoincera certains avec ton humour, Miom.


    ________________________________________________________________

    Dans un Clan, on suit souvent le même objectif.

    Spoiler:

    BOUH !
    avatar
    Theyst

    Messages : 2

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Theyst le Mer 18 Jan - 14:18

    Une petite note, écrite avec autant d'attention que la lettre précédente fut rajoutée à la suite, par Quernan. On pouvait toujours voir les témoins de Theyst, la rose en papier-chiffonné, accroché en bas.

    Me revoilà, mais cette fois ci de manière brève. Du moins je l'espère, car j'arrive rarement à l'être.

    Ayant reçu la demande d'une mystérieuse Eniripsa pourtant bien connue de tous -et dont la descente, coté boisson, est appréciée-, de compléter ma postulation, et bien je le fais. Il semblerait que je n'ai pas été assez clair quant à ma motivation d'entrer dans votre clan, celui-là, et pas un autre.

    D'abord, il a fallu faire un tri. Comme souvent, l'offre est assez grande et large pour satisfaire tout le monde, même les esprits les plus étranges, et les langues les plus engourdies. Et les langues engourdies, parlant ainsi un langage qui m'est inconnu, ou très difficilement compréhensible, je n'en veux pas ! Vous l'aurez compris, directement, les choix disponibles ont été bien petits. Mais la suite ne s'est pas fait par élimination. Ca, c'était juste pour le départ, pour virer le "gros".

    Mais ensuite est venu mon attention. -Et j'avoue volontiers que les lettres que j'ai eues avec l'eniripsa mystérieuse a joué en la faveur du clan Silveria.- Mais j'y reviens juste après. Je suis une Eniripsa. C'est un fait. J'aime le feu. J'aime les soins. J'aime la vie. Ce sont d'autres faits, qu'il faut prendre en compte. Mais pour soigner, il y a certains conditions, à remplir. On ne soigne pas les inconnus, ou si on le fait, c'est pas vraiment par bonne volonté. (Surtout s'il n'y a pas de Kamas ou de boisson à la clé.) Ce qu'il faut, c'est une famille. Où il y a de l'entente, des rires, de échanges, des paroles, des chamailleries ! Enfin, toutes sortes de chose qui fait que, c'est eux que l'on veut soigner, et non n'importe quel Iop ou je ne sais quoi d'autre. -Je n'ai rien contre les Iops, c'était un simple exemple "comme ça".

    Enfin voilà. Je ne sais pas vraiment si je suis aussi claire que j'avais pu l'être dans une discussion derrière, mais c'est aussi pour trouver ce genre d'ambiance, cette fraternité, ces engueulades bon-enfant à répétition pour savoir qui aura la dernière choppe de bière d'Amakna. C'est pour cela que j'ai choisi le clan Silvéria.Et non un autre.

    Theyst.
    avatar
    Yugittyea

    Messages : 109
    Âge : 25
    Localisation : Sufokia
    Activité : Paysan/Boulanger/Bricoleur/Eleveur
    Humeur : Tout mignon, tout doux

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Yugittyea le Mer 18 Jan - 17:44

    Yugittyea fit un détour par le refuge, histoire de prendre un petit lailait que seul Mandralia savait préparer. Il vit un nouveau parchemin de l'eniripsa qui daignait rejoindre les rangs. Hier soir, il s'était dit qu'il y répondrais plus tard, il avait besoin de réfélchir, ses motivations ne paraissaient pas clair. Il lut le nouveau parchemin, et un sourire éclaira son visage. Besoin d'une famille ? Il sortit sa plume, et écrivit sur un nouveau parchemin.

    Chere eniripsa,

    Tu cherches une nouvelle famille ? Je serais ravi d'en faire parti. J'ai hâte de te connaitre.
    Bonne continuation à toi, jeune amie du soin.
    Archerement, Yugi.


    avatar
    Linaewenn

    Messages : 29
    Localisation : Dans sa maison de Pandala
    Activité : Range sa bibliothèque
    Humeur : Rêveuse

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Linaewenn le Mer 18 Jan - 18:30

    Elle arrive enfin au refuge, après une journée dans la nature à collecter des plantes pour pouvoir faire des potions.
    Elle s'occupa de sa monture, qui d'ailleurs, l'avait bien mérité puis entra.
    Quernan lui signala alors qu'elle devait répondre aux candidatures qui avaient été affiché; il était temps qu'elle essai de se prononcer.

    La jeune disciple Sacrieur s'assit sur le sol, comme à son habitude et se mit à lire.

    Elle fut d'abord étonnée par le ton, assez drôle il faut le dire, de la missive; mais peu à peu elle se mit à sourire.
    Elle prit une plume et du parchemin et se mit à écrire.


    Chère Theyst,

    J'ai trouvé ton message étonnant, mais finalement il reflète bien ta personnalité je pense.
    Je suis pour ton intégration parmi nous et j'espère te connaître très vite.

    Amicalement,

    Linaëwenn (mais juste Lina, c'est suffisant)


    avatar
    Zaurane
    Admin

    Messages : 1541
    Localisation : Taverne d'Argent, Frigost
    Activité : Couture
    Humeur : Niaise

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Zaurane le Jeu 19 Jan - 19:59

    On avait dépêché un médecin soigneur au chevet de l'affaiblie. On lui avait expliqué qu'il aurait affaire à un cas atypique. Elle ne se nourrissait que de citrons confits, de quelques fruits des bois lorsque la saison le permettait, et une fois par mois — on ne va pas expliquer pourquoi je pense que vous aurez compris — elle mangeait de la viande en sauce, avec beaucoup de pommes de terres. Pour le reste, rhum, bière de toutes sortes, liqueur, eau de vie, tout ce qui pouvait la saouler, elle prenait. Le médecin, effrayé par cette liste demanda si il avait affaire à une disciple de Pandawa. Il en perdit ses lunettes lorsqu'on lui répondit qu'elle priait Eniripsa. Par la sainte, comment un peuple aussi doux, prévenant et sain pouvait-il abriter pareil boufton noir ?

    Le médecin entra dans la pièce où se reposait l'inanimée. Dans les premiers instants, il crut entendre un sanglier des plaines mais il réalisa que c'était la...chose au bois dormant qui ronflait. Il se retourna, prêt à faire demi-tour, bredouillant une excuse pour se sortir de là mais Quernan se tenait de toute sa masse devant la porte de la chambrée. L'Eniripsa remonta ses lunettes de son index et sourit nerveusement. Il approcha à petits pas de la touffe de cheveux violine, seule chose apparente avec le un bout de pied enfermé par une chaussette trouée et fort sale. C'est à ce moment là que l'odeur s'infiltra dans les narines du médecin. Il hoqueta, écoeuré. Quernan s'avança dans la pièce, pour lui faire comprendre qu'il lui fallait plus de sérieux et de compréhension. Zaurane allait mal, il fallait l'aider. Le bonhomme serra sa valise de praticien contre lui et tira sur un tabouret. Cela eut pour effet d'accentuer les ronflements de la Bête.

    La sueur gouttait sur son visage tandis qu'il déballait ses affaires. Sa blouse, fine et transparente — sans doute celles remises aux débutants dans la profession — était cerclée d'auréoles et son dos était également marqué d'un grand V foncé par la transpiration. Il semblait fort à l'aise ! Le docteur enfila une sorte de casque, puis avec le bout de ce même appareil il s'approcha, méfiant, du corps de sa consœur. Il allait écouter ses pulsations, rien de très méchant.

    Cet instant parut long, bien long pour le médecin. Seulement, la scène ne dura quelques instants. Le temps que son poing s'enfonce dans la mâchoire de l'Eniripsa, le temps que surgisse la Bête de dessous ses draps, le temps que jurons et scandales secouent la chambre entière. Les quatre fer en l'air, la bouche endolorie, quelques dents en moins, le pauvre médecin eut à peine le temps de réaliser qu'il venait de se faire molester par la soit-disant inanimée, qu'elle avait déjà quitté la pièce, poursuivant son bardas à l'étage du dessous. Quernan aida la pauvre victime sans défense à se relever, s'excusant en boucle, même si il se doutait un peu de ce qui allait se passer.

    Il ne fallait pas s'approcher du feu, même quand on le pense éteint il reste toujours une braise.

    Traumatisé, quelque peu en colère, le jeune médecin fut libéré et sortit par l'arrière-cour, une énorme bourse en main, histoire d'oublier cette sale histoire. Quant à la réputation des lieues, elle n'était plus à faire. La petite hystérique avait déjà causé du tort à tout le voisinage. Entre les beuveries, les bagarres, les jurons et autres gouailleries...Bref, essayons de retrouver notre tornade, avant de la perdre. Ah, là voilà, dans le Grand Hall du Refuge.

    Elle hurlait après le Panneau des Candidatures...Elle essayait d'écrire quelque chose sur un des parchemins. Enfin, elle faisait de grands gestes avec sa plume, qui manquait apparemment d'encre. Celle-ci s'étant déversée auparavant sur ses habits et ses cheveux. Elle avait l'allure d'une patronne sans nul doute. Une tignasse violine baignée d'encre bleue, un pied sans chaussette, l'autre trouée, des croûtes, une odeur embaumante, un teint vif, une attitude honorable...Il était peut-être temps que le Clan Silveria reprenne quelques galons.

    Zaurane avait quitté la pièce, sans que personne ne sache dans quelle direction elle était partie. Son dernier acte, pouvait démontrer son nouvel état d'esprit. Elle n'avait pas hurlé après le Panneau des Candidatures. Elle s'était invectivée de la candidature d'Eressea, promettant une chose que nul ne put entendre. Les grands gestes ne firent qu'accompagner avec style, la signature qu'elle apposa au bas de la candidature de Theyst, certainement ravie de l'ajout que cette dernière avait écrit depuis sa dernière lecture.

    Au premier détour, on pensait croiser une femme faible, sensible et nerveuse. Mais c'est sous son meilleur jour qu'à présent, elle se montrera. Terminées les bêtises.

    [HRP : Ah il semblerait que tu sois également accepté en tant que Recrue ! Tout comme pour Eressea, d'ici ce soir, j'ajouterais un petit message "administratif" t'expliquant qui sera ton guide, et comment se dérouleront la suite des opérations. Bravo à toi et bienvenu parmi nous !]


    Dernière édition par Zaurane le Jeu 19 Jan - 23:10, édité 1 fois


    ________________________________________________________________
    L'Amour est à une distance infinie de mon Monde parfait, et pourtant je cours, piégée dans sa direction.
    avatar
    Zaurane
    Admin

    Messages : 1541
    Localisation : Taverne d'Argent, Frigost
    Activité : Couture
    Humeur : Niaise

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Zaurane le Jeu 19 Jan - 21:01

    Un mot apparut sur les deux dernières candidatures. L'écriture n'était pas celle de Leian, ni celle de Zaurane, encore moins de Mandralia qui aurait sans doute taché les deux parchemins d'une sauce verdâtre qu'elle avait baptisée "La robe printanière". Non, l'écriture était celle de Quernan, chose peu habituelle certes mais les circonstances étaient telles qu'il n'avait pas vraiment eu le choix. La procédure, la procédure !

    Ce message était adressé à Theyst :

    Vous êtes acceptée en tant que Recrue au sein du Refuge. Yugi sera vôtre guide attitré, il répondra à vos questions aussi nombreuses soient-elles. La période d'essai dure quinze jours et peut-être prolongé en cas d'équité des votes ou par simple demande du meneur. Vous prendrez le soin de contacter Zaurane afin qu'elle vous remette les éléments Silverians tels que le blason, et quelques documents importants. Je vous conseille fortement d'attendre demain soir pour commencer cette recherche, elle s'est absentée pour la soirée.

    Quernan, du Clan Silveria.

    Au bas de ces mots reposait le sceau Silverian, officialisant la nouvelle.

    [HRP : Et voilà c'est officiel cette-fois ! Comme précisé sur le petit mot, ce soir je ne serais pas disponible et je crois que Leian aussi, je t'invite à nous contacter par le moyen de ton choix dès demain soir, à partir de 18h45 pour ma part ! Bonne soirée !]


    ________________________________________________________________
    L'Amour est à une distance infinie de mon Monde parfait, et pourtant je cours, piégée dans sa direction.
    avatar
    Zaurane
    Admin

    Messages : 1541
    Localisation : Taverne d'Argent, Frigost
    Activité : Couture
    Humeur : Niaise

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Zaurane le Sam 4 Fév - 12:53

    [Hrp : Aucune nouvelle, période d'essai écourtée. Retente ta chance quand tu auras du temps et de la motivation.

    En cas de réclamation, s'adresser au recruteur ou au meneur par mp.]


    ________________________________________________________________
    L'Amour est à une distance infinie de mon Monde parfait, et pourtant je cours, piégée dans sa direction.

    Contenu sponsorisé

    Re: [Refusée après essai] Quand le fait de se faire hanter risque de se répéter.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 16 Déc - 3:38