Refuge de guerriers et mercenaires en quête de kamas, dans la Communauté de Kuri


    Les Fondations de la Silveria

    Partagez
    avatar
    Zaurane
    Admin

    Messages : 1541
    Localisation : Taverne d'Argent, Frigost
    Activité : Couture
    Humeur : Niaise

    Les Fondations de la Silveria

    Message par Zaurane le Sam 19 Fév - 14:49

    7 Novamaire 639, une pluie recouvrait la totalité du pays, c'était un jour calme. Les marchands se recroquevillaient sous leurs établis, hésitant à rentrer chez eux, mieux lotis. Quelques guerriers enfonçaient le sol boueux sous les pattes fugaces de leurs dragodindes, éclaboussant la petite vendeuse de laine qui s'efforçait de ne pas pleurer....

    Une dizaine de pattes, s'arrêtent simultanément. Trois personnes descendirent de leurs montures et s'avancèrent vers un des marchands. La commande faite, une des personnes s'agenouilla et observa la fillette. Elle lui essuya le visage, émue. Ce visage triste et courageux lui rappelait le sien, à son âge. Elle se releva, amère. Elle regarda son cœur et constata le vide. Plus de blason. Elsie qui se tenait à-côté d'elle n'avait pas l'air anéantie. Zaurane gardait les sourcils froncés, visant le noir horizon qui les attendait.

    Les trois femmes reprirent la route. La Iopette se retourna, le cœur serré mais sa sœur la secoua et elles continuèrent l'avancée vers le château bontarien, terre de rédemption.


    Aujourd'hui, un an et demi plus tard elle se remémore au coin du feu, tout ce qui s'est produit suite à cet événement. Sa vie avait complètement changé depuis 2 mois, depuis cette rencontre inespérée. Prenez place, je vais à présent vous conter l'Histoire du Clan Silveria...

    Les mois qui suivirent cette fameuse soirée ne furent pas des plus joyeux. La meneuse de la bande, Varouschkä était entrée dans un mutisme douloureux, passant sa colère sur n'importe quoi. Sa tante, Zaurane était la plupart du temps en retrait. Il faut savoir que l'Eniripsa avait abandonné sa vie au profit de celle de Varouschkä. Cette dernière, dépourvue de ses deux parents avait reçu une éducation sévère toute son enfance et ce n'est qu'à l'adolescence que Zaurane l'emmena loin de ce train de vie bien trop strict. Depuis elles ne s'étaient jamais quitté. Sauf pendant cette période...Elle l'avait littéralement abandonnée pour rejoindre une nouvelle famille. Le cœur de Zaurane se déchirait et c'est en silence qu'elle patienta jusqu'à ce fameux soir de pluie. C'est là qu'elle décida d'agir vite. En quelques semaines elle avait rassemblé tout l'arbre généalogique de la famille Silveria, dans le seul but de recomposer une famille de sang, dans laquelle Varouschkä se sentirait enfin avec les siens. Une fois fait elle emmena même la jeune femme chez un artisan afin qu'il fabrique le blason bleu et blanc, couleurs symboliques du Clan Silveria. Il n'y avait plus qu'à vivre à présent.

    Mais tout ne se passa pas comme prévu et la disciple de Iop s'éloigna de plus en plus. Elle fit cavalier seul, ne donnant ni nouvelles ni espoirs, comme si elle fuyait toute relation. Et c'est triste que Zaurane passait ses journées, à attendre que la guerrière franchisse le seuil de sa porte. Ce qu'elle ne fit pas. Un soir, la colère la gagna, résignée elle décida de tout laisser tomber, prête à bruler l'étendard aux couleurs du Clan. C'est à ce moment là qu'intervinrent deux vieux amis : Mishelle et Gahiel. La première fut l'Entraineur aux Armes de la famille Silveria, le second un confrère — et amant secret dit-on — de Baba-Luna l'ancêtre du Clan, décédée il y a peu. Ils réussirent à la convaincre de ne pas tout arrêter, qu'ils allaient l'aider à avancer. Leurs mots n'eurent qu'un impact modéré. Elle décida de continuer sa vie morne, sans Varouschkä à ses côtés, se contentant de ses rares réapparitions...

    Un jour, un bon jour au cours duquel la disciple de Iop avait daigné participer à une excursion dans le repaire des Blops, ils avaient croisé un Enutrof. Cette partie de l'histoire est un vrai coup du destin, ce dernier saura vous la raconter mieux que quiconque.

    Après de bons moments passés aux côtés du vieil homme, Zaurane ne s'aperçut que tardivement de son changement d'attitude. Elle prenait soin d'elle, elle sortait, elle ne pensait plus constamment à sa fille par procuration. Elle avançait enfin. Elle réalisa que Halkoolo avait fortement contribué à la naissance de cette nouvelle Zaurane. C'est tout naturellement qu'elle lui fit part un jour de ses intentions. Une demande risquée, peut-être un peu folle et sans vraiment de bon sens. Une demande sincère en laquelle elle croyait : Elle voulait de ses propres mains et celles de l'Enutrof créer une famille. Elle n'éprouvait aucune attirance physique, elle éprouvait une chaleur et un bien-être sans précédent. Et pour la première fois elle eut une pensée désintéressée et bienfaisante : que chaque personne seule, perdue dans ses tourments puisse ressentir cette paix intérieure. Elle expliqua son projet à Halkoolo, qui fut assez intéressé et accepta d'en faire partie. Elle n'allait plus attendre que Varouschkä revienne, que sa vie prenne un sens, aller de l'avant construire sa famille et vivre. Ils allaient prospérer grâce à leurs talents dans le Mercenariat, ils allaient grandir de plus en plus et devenir peut-être le plus grand Refuge de Kuri. Ainsi commença alors la véritable aventure du Clan Silveria.


    Dernière édition par Zaurane le Ven 29 Avr - 17:12, édité 1 fois
    avatar
    Halkoolo

    Messages : 71
    Âge : 26
    Localisation : Brâkmar la Rouge
    Activité : suce des gros esquimaux
    Humeur : Mielleuse.

    Re: Les Fondations de la Silveria

    Message par Halkoolo le Ven 11 Mar - 21:15

    L'Énutrof avait pris l'habitude de vivre en solitaire,se méfiant des étranger. Dans ce monde jadis si paisible ou l'entraide régnait , l'égoïsme avait pris le dessus. Les Bworks avaient envahis le monde des Douze, et une parfaite discorde s'était installée.

    Le vieux chasseur de trésor qu'il était s'étaient pris d'affection pour cette jeune soigneuse à l'esprit vif et à la la gentillesse cachée mais bien réelle. Elle lui avait présenté ses amis, sa famille en somme. De fil en aiguille ils en étaient venus à raconter au vieil homme leur situation, leurs projets, leurs espoirs...

    Malgré tout ça, Halkoolo sentait que Zaurane n'était pas totalement heureuse, qu'il lui manquait quelque chose. Comme un manque à combler, comme si elle avait perdu une personne chère...

    Un jour qu'ils discutaient tranquillement, Halkoolo compris que Zaurane avait quelque chose à lui demander,à la façon dont elle parlait... Et c'est ce qu'elle fit. En ce jour pluvieux, Zaurane proposa à Halkoolo de se joindre à elle dans la création d'une guilde de mercenaires, dans la genèse de ce qui deviendrait le Clan Silveria.

    Elle lui exposa ses idées,la manière dont elle comptait procéder,ce qu'elle attendait de ce projet. « Une grande famille »,voilà ce qu'elle voulait. Halkoolo compris enfin ce qui manquait à la jeune Eniripsa : une famille.

    Halkoolo hésita tout d'abord, expliquant qu'il avait peur de ne pas être à la hauteur. Il avait peur de décevoir son amie, peur de ne pas réussir à lui apporter ce qu'elle attendait de lui. Après tout, il n'était qu'un vieux bonhomme qui avait roulé sa bosse depuis bien longtemps. Que pouvait-il apporter à la jeunesse ?

    Mais devant l'insistance de Zaurane, il céda, jurant de faire de son mieux pour combler sa toute fraîche meneuse,de tout faire pour hisser sa nouvelle famille au plus haut rang !

    Par le sang et pour le sang !


      La date/heure actuelle est Dim 16 Déc - 3:27